Giselle d’Adolphe Adam

Date : jeudi 16 mai 2019 - 12h30 - 13h30 - - 0

Conférence musicale par Julie de Bellis, doctorante en musicologie

Giselle : du romantisme à la folie

Dix ans après l’avènement du « ballet blanc » et le succès de La Sylphide dans toute l’Europe, Giselle (crée en 1841) vient renouveler le genre et apparaît comme l’emblème du ballet romantique. Le sujet (mis en musique par Adolphe Adam) puise son inspiration dans un poème de Heine : jeune fille de la campagne,

Giselle aime la danse et se fait aimer d’un prince, transgressant ainsi les règles et éveillant le pouvoir des willis, êtres surnaturels peuplant la forêt. A travers une utilisation puissante de la symbolique (fleurs, chiffres, pas), Giselle est un ballet sentimental qui mène son héroïne jusqu’à la folie, proposant à la ballerine un espace où sublimer technique et expressivité. Aboutissement du ballet romantique, Giselle devient l’allégorie de la ballerine, qui s’élève par la danse, exacerbe l’émotion jusqu’à la folie et offre un des derniers écrin à l’expression du ballet tragique où musique et danse sont encore intimement liés.